----Annonce flash----

Journal Scientifique et Technique du Mali -(JSTM)-

Mission: Promouvoir la science au Mali, comme moteur de développement -- Site web: Cliquez ici -- Vous y trouverez gratuitement nos magazines scientifiques

Côte d’Ivoire: la tension monte avant les élections

Côte d’Ivoire: la tension monte avant les élections

Le président ivoirien a été investi candidat, samedi, à un troisième mandat par son parti. Un droit que l’opposition conteste.

«On me dit que vous êtes plus de cent miiiiiiiille!» Dans le quartier d’affaires du Plateau, à Abidjan, les tribunes du stade Félix-Houphouët-Boigny se soulèvent et tremblent. «ADO! ADO! ADOOOOO!», scandent les dizaines de milliers de personnes présentes dans l’enceinte du complexe sportif. Serrés les uns contre les autres, pas toujours masqués malgré la pandémie de Codid-19, les militants arrivés des quatre coins du pays sont là. «Pour le troisième mandat, on est là!», hurle une poignée de jeunes femmes venues d’Abobo. «On est venus investir notre candidat. C’est celui du RDHP mais c’est surtout celui de tout le peuple ivoirien!», s’enthousiasme aussi un ancien de la très politique et violente Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci). «Il n’y a personne d’autre que lui qui peut diriger ce pays aujourd’hui! ADO, ce sera un coup KO», promet aussi un soutien venu du Nord.

Arrivé quelques minutes plus tôt dans un 4 × 4 rutilant escorté de blindés militaires,  Alassane Dramane Ouattara harangue la foule. Il sera investit candidat pour un troisième mandat à la présidentielle de 31 octobre prochain. Mais cette investiture s’est déroulée dans un contexte de tension dans le pays.

Samedi, les violences interethniques se sont déroulées à Divo, à 200 km au nord-ouest d’Abidjan, ont fait au moins deux morts. Des violences qui ont eu lieu le jour de l’investiture du président Alassane Ouattara par son parti comme candidat à un troisième mandat. Au total, les violences électorales ont déjà fait 06 morts.

Opposition

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *