Opposition info

Turquie: Un ancien rival d’Erdogan lance un nouveau parti politique

Le candidat malheureux de l’opposition lors de la présidentielle de 2018 face au président turc Recep Tayyip Erdogan a lancé hier un nouveau parti, recomposant ainsi le paysage politique à deux ans d’une nouvelle échéance électorale.

« Nous allons transformer la Turquie », a déclaré Muharrem Ince lors du lancement de son parti Memleket (Patrie) à Ankara où il a formulé des critiques virulentes envers le pouvoir de M. Erdogan, mais aussi, sans la nommer, la formation politique qu’il a quittée, le Parti républicain du peuple (CHP, social-démocrate).

« Notre opposition est totale à cet ordre basé sur le pillage (…). Le pouvoir n’a pu offrir de solution à aucun problème du pays », a-t-il ajouté. Soulignant qu’il « n’aura pas peur » de mettre l’accent sur la laïcité, il a aussi promis de revenir, s’il était élu, à une politique étrangère « réaliste », jugeant que la diplomatie turque actuelle, souvent belliqueuse, avait été « déviée de son axe ».

En tant que candidat du CHP, M. Ince avait obtenu 30,64 % des voix à l’élection présidentielle de 2018, remportée par M. Erdogan avec un score de 52,59 %. Les prochaines élections générales sont prévues en 2023. Vétéran de la politique, à l’élocution et au charisme parfois comparés à ceux du président turc, M. Ince avait réussi à rassembler des foules lors de ses meetings électoraux en 2018.

Add comment