Opposition info

Biélorussie: un militant d’opposition meurt en détention

Un opposant biélorusse est mort dans la prison où il effectuait une longue peine après avoir participé en 2020 au mouvement de contestation contre le président Alexandre Loukachenko, ont annoncé vendredi 21 mai au soir, plusieurs médias indépendants. Selon le journal Nasha Niva, Vitold Achourok, 50 ans, est décédé d’un «arrêt cardiaque» dans une colonie pénitentiaire dans l’est du Bélarus.

Un proche du détenu, Sergueï Pantous, a également confirmé son décès au média bélarusse Onliner. «Sa femme a reçu un appel de la prison. Ils lui ont dit que le cœur (de son mari) s’était arrêté et qu’il y aurait une enquête», a affirmé Sergueï Pantous.

Origine de la région de Hrodna (ouest), Vitold Achourok était membre du parti d’opposition Front populaire bélarusse et coordinateur du mouvement civique «Pour la Liberté». En janvier dernier, il avait été condamné à cinq ans de prison pour «violations de l’ordre public» et «violences contre la police» lors d’un procès à huis clos.

»»»

La figure de l’opposition, Svetlana Tikhanovskaïa, exilée en Lituanie, a fermement condamné la mort de Vitold Achourok.«Les gens ne souffrent pas seulement du régime biélorusse mais ils en meurent aussi», a-t-elle écrit samedi 22 mai sur Twitter. Un porte-parole de l’Union européenne, Peter Stano, a lui demandé sur Twitter «la libération immédiate de tous les prisonniers politiques et les personnes détenues arbitrairement » en Biélorussie.

Add comment