----Annonce flash----

Journal Scientifique et Technique du Mali -(JSTM)-

Mission: Promouvoir la science au Mali, comme moteur de développement -- Site web: Cliquez ici -- Vous y trouverez gratuitement nos magazines scientifiques

Côte d’Ivoire: Konan Kouadio Bertin a-t-il rejoint l’opposition après sa grande défaite contre Dramane Ouattara?

Côte d’Ivoire: Konan Kouadio Bertin a-t-il rejoint l’opposition après sa grande défaite contre Dramane Ouattara?
Des affirmations devenues virales sur les réseaux sociaux soutiennent que le candidat malheureux à l’élection présidentielle d’octobre 2020 en Cote d’Ivoire, Konan Kouadio Bertin (KKB), a rejoint l’opposition après sa défaite. Les sources rencontrées et recoupées montrent que c’est faux.

« Je demande pardon aux ivoiriens pour ma naïveté. Désormais je suis membre actif de la plateforme de l’opposition », a écrit un internaute attribuant l’allégation à KKB. L’affirmation a été publié le 3 novembre peu après que la Commission électorale indépendante de Côte d’Ivoire ait annoncé que le président Alassane Ouattara avait remporté un troisième mandat — controversé — avec 94,27% des suffrages exprimés. La veille de cette annonce, la plateforme d’opposition avait désigné l’ancien président Henri Konan Bédié à la tête du Conseil national de transition (CNT).

Le 3 novembre 2020, KKB a envoyé son message de félicitations à Alassane Ouattara, pour sa réélection. Le message a été diffusé sur sa page Facebook, où celui-ci fait régulièrement des déclarations et des mises à jour, sur ses activités.

« Je ne veux pas ajouter au trouble le trouble; Et c’est pourquoi je prends acte des résultats de la Commission électorale indépendante (CEI). Devant le peuple ivoirien, je veux féliciter monsieur Ouattara pour sa réélection. Dans ce pays j’ai des adversaires mais pas d’ennemis… Je suis respectueux de nos institutions et face à la situation qui prévaut, je souhaite que la paix et la concorde l’emportent sur les querelles d’égo », a affirmé le KKB en appelant à un dialogue national réunissant tous les acteurs politiques du pays.

Crizoa Anangaman Olivier, Chef de cabinet de Georges Ouegnin, l’un des sommités de la plateforme d’opposition, a confirmé à PesaCheck que KKB ne les avait pas rejoint. “Après avoir saboté le mot d’ordre de la désobéissance civile, KKB n’a pas encore rejoint l’opposition”, a-t-il déclaré en se référant à la désobéissance civile appelée par l’opposition dans le pays.

KKB, 51 ans, ancien leader de la jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), s’est longtemps éloigné des activités de l’opposition et a fait campagne pour la présidence en tant qu’indépendant et a obtenu 1,99% des suffrages exprimés.

Leroiani BOLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *