Opposition info

Arrivée de Laurent Gbagbo : ses partisans déjà gazés par la police à Port-Bouët

L’ancien Président Laurent Gbagbo, rentre en Côte d’Ivoire ce jeudi 17 juin 2021. Dans l’optique de réserver un accueil chaleureux, ses partisans continuent de faire mouvement vers l’aéroport Félix Houphouët Boigny où il est attendu à 15 h Gmt. Contre toute attente, ses partisans se voient gazés par les forces de l’ordre.

Après avoir passé 10 années à la Haye pour des supposés crimes contre l’humanité lors de la crise de 2010-2011, Laurent Gbagbo regagne son pays, la Côte d’Ivoire, ce jour. Les populations ivoiriennes et d’ailleurs entendent réserver un accueil émouvant et historique à celui qu’ils appellent affectueusement le Woody de Mama.

Côte d'Ivoire/ Arrivée de Laurent Gbagbo : ses partisans déjà gazés par la police à Port-Bouët

Les autorités gouvernementales par l’entremise du ministre de la réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin, avait dit mettre tout en œuvre pour réserver un accueil sans violence à l’ancien président ivoirien. Ce matin, grande a été la surprise des ivoiriens de se voir gazés par les forces de l’ordre et de sécurité qui semble-t-il devait encadrer cet évènement en vue d’éviter tout débordement.

Côte d'Ivoire/ Arrivée de Laurent Gbagbo : ses partisans déjà gazés par la police à Port-Bouët

Dans les carrefours stratégiques de la ville d’Abidjan, l’on a pu constater ce matin la présence des forces de l’ordre et de sécurité. Malgré ces importants dispositifs de l’armée, les Ivoiriens qui visiblement ont soif du retour leur ancien président, sont mobilisés et convergent toujours vers l’aéroport qui selon nos sources est interdit d’accès.

Rappelons que la venue de l’ancien Président était au cœur des échanges entre le gouvernement et les cadres de l’opposition ivoirienne. Le gouvernement a exigé un retour en toute discrétion alors que l’opposition évoquait un accueil populaire. Aux dernières nouvelles, le Président de la République Alassane Ouattara a permis l’arrivée de Laurent au Pavillon présidentiel. Le ministre KKB avait assuré que cet événement donnera une bouffée d’air à la réconciliation nationale qui peine qui peine prendre son envol.

Add comment