----Annonce flash----

Journal Scientifique et Technique du Mali -(JSTM)-

Mission: Promouvoir la science au Mali, comme moteur de développement -- Site web: Cliquez ici -- Vous y trouverez gratuitement nos magazines scientifiques

Côte d’Ivoire :La France dit encore non et met Ouattara dans l’embarras…

Côte d’Ivoire :La France dit encore non et met Ouattara dans l’embarras…

L’actualité en Côte d’Ivoire est essentiellement dominée par les affaires politiques. En témoignent les Unes des tabloïds de ce mercredi 15 juillet 2020.

« Sale temps pour le Rhdp : La France dit encore Non, à un 3è mandat de Ouattara », fait savoir Le Temps. Ce quotidien ivoirien soutient que quelques jours après la mort d’Amadou Gon Coulibaly, le Rhdp n’a plus de candidat pour la présidentielle du 31 octobre 2020. Et, des cadres demandent à Ouattara d’être le porte-drapeau de ce parti. « Selon les informations, cette démarche ne passe pas au niveau international. Ses parrains ne veulent pas d’un d’un troisième mandat de Ouattara. Il lui auraient demandé de respecter sa parole donnée. Pour mettre fin à cette idée de troisième mandat, Emmanuel Macron, président français a dépêché à Abidjan, son ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Il a eu un entretien, le lundi 13 juillet 2020, avec Ouattara sur la question d’un éventuel retour sur sa décision de ne pas briguer un troisième mandat », informe Le Temps.

LG Infos, pour sa part, souligne que Ouattara est dans l’embarras concernant la nomination de Patrick Achi et Hamed Bakayoko à la Primature et à la vice-présidence. « C’est un président Alassane Ouattara qui, en effet, passe des moments difficiles depuis le décès, le mercredi 8 juillet dernier de son Premier Ministre et compagnon fidèle, Amadou Gon Coulibaly. Le lundi 13 du même mois, c’est son binôme, vice-président de la République qui lui rend sa démission. Deux fonctions pour beaucoup d’ambitieux mais peu de profil pour les emplois », fait observer ce journal.

« Après la démission de Duncan : Suspicion et méfiance généralisées au Rhdp », barre à sa Une Soir Info. Selon ce journal indépendant, depuis la démission de Daniel Kablan Duncan, le lundi 13 juillet 2020, de ses fonctions de vice-président de la République, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) semble entrer dans l’ère de méfiance et de suspicion généralisées. «  Simples militants, cadres, responsables au haut niveau, tout le monde semble devenu suspect. Mais, de façon plus particulière, des regards méfiants et suspicieux suivent les faits, paroles et gestes des ministres et cadres issus du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) qui ont rejoint le Rhdp », soutient ce confrère.

L’actualité c’est également l’hommage de la Nation au défunt Premier ministre Amadou Gou Coulibaly. « La Nation pleure le Lion ; Grande émotion au Palais présidentiel » titre Fraternité Matin. « Que de larmes, que de pleurs », renchérit Le Patriote. « La Nation dit un grand merci à son serviteur », ajoute L’Expression.

Linfodrome

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *